Escalier sur mesure : les outils de la prise de cotes

15 Mai 2020

Se lancer dans la mise en place d’un escalier sur-mesure n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il y a des mesures précises et complètes à prendre en compte pour que la mise en œuvre de l’escalier soit parfaite. C’est ce qu’on appelle une prise de cotes. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un relevé précis avant le dressage des plans de l’escalier puis la fabrication.

Qu’est-ce qu’une prise de cotes ?

Pour concevoir un escalier, il est indispensable de connaître la ou les hauteurs à monter, les dimensions de la ou des trémies, les épaisseurs de plancher… Pour cela, la mesure roulante est un outil de base. Elle nous permet de mesurer rapidement les petites dimensions, l’emplacement d’un radiateur, d’une fenêtre ou d’une poutre qui pourraient contraindre l’implantation de l’escalier. Cependant, elle ne suffit pas toujours, notamment pour les plus grandes dimensions. Ainsi, nous utilisons en complément un télémètre laser plus précis et qui a l’avantage de pouvoir être utilisé en solo.

Dans la famille des lasers, le niveau laser permet lui aussi de nombreuses vérifications. Lorsque l’on tire ses faisceaux rouges selon trois ou cinq axes, il aide au contrôle de l’aplomb sur plusieurs niveaux. On remarque en effet que quand la hauteur à monter est importante, le faux aplomb peut atteindre plusieurs centimètres pour des murs anciens. A partir des mesures verticales, nous pouvons vérifier la bonne insertion de l’escalier et des paliers.
Pour les escaliers droits, le niveau laser permet également de mesurer la hauteur à monter quand le sol n’est pas horizontal grâce à une visée entre l’arrivée de l’escalier et la zone de départ.

Par ailleurs, le mesureur d’angle est également un allié précieux.  Il sert à vérifier l’équerrage d’une trémie carrée ou rectangulaire, à  relever distinctement l’angle d’un rampant, les angles de trémies polygonales ou les contours de mezzanines en ligne brisée.

Ensuite, la mesure de l’angle en degrès apparaît directement sur un écran digital après une simple pression sur un bouton une fois l’appareil mis à niveau. Nous utilisons aussi énormément les traditionnels fils à plomb et règle de maçon, en plus de tous ces appareils récents.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser