Escaliers : réglementation pour les maisons

15 Juillet 2020

Le saviez-vous ? Si vous voulez installer un escalier hélicoïdal ou un escalier traditionnel, quelques règles doivent être prises en compte au préalable. En effet, l’installation d’un escalier est régie par des normes. La réglementation récente en matière de conception d’escaliers dans les maisons individuelles figure dans l’arrêté du 1er août 2006 intitulé : « Accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d’habitation collectifs et maisons individuelles lors de leur construction ».

À qui s’adresse la réglementation ?

La loi s’applique aux maisons individuelles construites :

- pour être louées
- mises à disposition
- pour être vendues

Sauf pour celles dont le propriétaire a, directement ou par l’intermédiaire d’un professionnel de la construction, entrepris la construction ou la réhabilitation pour son propre usage.

Par ailleurs, votre escalier doit respecter trois caractéristiques dimensionnelles :

- La largeur minimale de l’escalier doit être de 80cm. Si une main courante empiète sur l’emmarchement de plus de 10cm, la largeur de l’escalier se mesure à l’aplomb de la main courante.
- La hauteur de chaque marche doit être inférieure ou égale à 18cm.
- Largeur du giron supérieure ou égale à 24cm.

La règlementation précise que lorsqu’il est inséré entre deux parois pleines, l’escalier doit comporter au moins une main courante répondant aux exigences suivantes :

- La hauteur de la main courante doit être comprise entre 0,80m et 1,00m par rapport aux marches. Toutefois, lorsqu’un garde-corps tient lieu de main courante, la hauteur devra respecter pour des motifs de sécurité la hauteur minimale requise pour un garde-corps.
- La main courante doit se prolonger au-delà de la première et de la dernière marche de chaque volée sans pour autant créer d’obstacle au niveau des circulations horizontales.
- être continue, rigide et facilement préhensible.
- être différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.

Si l’un ou l’autre des côtés de l’escalier ne dispose pas de paroi, le garde-corps installé tient lieu de main courante.

Conclusion

Cette règlementation vise à améliorer la sécurité et les conditions de circulation des personnes handicapées. Il est donc recommandé de s’y référer pour définir confort et sécurité, même si vous construisez pour votre propre usage. Car vous pourrez un jour décider de revendre ou de louer.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser