Rénover un escalier en bois en 3 étapes

15 Août 2020

Votre escalier en bois commence à être défraîchi et gâche l’intérieur de votre maison. Pas de doute, il aurait besoin d’être rénové. Et le faire soi-même est bien possible sans se ruiner. En effet, il n’est pas besoin de passer par un professionnel si vous êtes un peu bricoleur. Pour vous aider dans ce travail de restauration, voici notre guide en 3 étapes ! De quoi offrir une nouvelle fraîcheur et un nouveau look à votre intérieur.

Nettoyage-décapage

La première étape de rénovation de votre escalier en bois passe par un nettoyage-décapage. Ceci dépend, bien entendu, de la nature du revêtement défraîchi (peinture, teinture, vernis, cire).

- Les revêtements divers vernis d’origine devront être décapés soit avec un décapant thermique ou un produit. Puis le bois devra être poncé, soit manuellement ou avec une ponceuse électrique. Ce qui est bien plus facile et rapide.
- Les marches seront ensuite nettoyées de tous les débris en finissant par passer l’aspirateur.
- La rampe ne sera pas oubliée et servez-vous d’un chiffon en microfibres pour terminer le nettoyage.
- Enfin, passer un chiffon humide sur toute la surface de l’escalier.

Réparation de l’escalier

La seconde étape de la restauration de l’escalier passe par les réparations diverses dues à l’usure du temps.

- Éliminer les grincements des marches. Ces derniers sont dus au frottement de deux pans de bois, à savoir souvent un décollement de la marche et de la contremarche. Pour ce faire, il est nécessaire de percer deux trous à l’endroit de l’assemblage de ces dernières puis de les visser.
- Boucher les trous par de la pâte à bois.
- Redonner sa solidité d’origine à la rampe en utilisant des languettes de bois pour caler les balustres.
- Démonter les marches très abîmées une par une et les retourner.

Finition par l’application du nouveau revêtement

Selon votre choix, différents revêtements sont possibles pour la finition de votre escalier.

- Une lasure incolore ou légèrement teintée
- Un produit vitrificateur le protégera contre les chocs et les rayures.
- Une cire incolore ou de couleurs donnera un effet naturel.

Une peinture conviendra si vous avez envie de couleur. C’est aussi un bon moyen de dissimuler un bois d’escalier avec beaucoup de défauts. Ne pas oublier de passer une sous-couche et de finir par un vernis de protection.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser